flag-français flag-anglais facebook twitter youtubeMonaco Channel

Association Monégasque sur l’Acidification des Océans

AMAO - Qu'est-ce que l'AMAO ?

L’acidification des océans est un des impacts majeurs de l’augmentation du niveau de gaz carbonique dans l’atmosphère dus aux émissions de gaz à effet de serre. Depuis la déclaration de Monaco sur l’acidification des océans signée par 150 scientifiques de 26 pays en 2008, le Prince Albert II de Monaco et Sa Fondation sont très actifs sur cette thématique majeure qui sera notamment abordée lors de la Conférence des Nations Unies sur le changement climatique (COP 21, Paris  2015).

Des workshops annuels « Économie et Acidification » sont co-organisés par le Centre Scientifique de Monaco et le laboratoire marin de l’AIEA. avec le soutien de la Fondation Prince Albert II. En 2010, le premier workshop a permis de confirmer les menaces socio-économiques potentielles de l’effet de l’acidification des océans mais aussi de mettre en évidence les difficultés à les quantifier. En 2012, le second workshop a permis de se focaliser sur l’un des piliers de l’économie marine : les pêches et l’aquaculture dans le cadre d’une approche régionale.

L'Ocean Acidification International Reference User Group (OA-iRUG), soutenu par la Fondation Prince Albert II, a tenu sa réunion annuelle début décembre 2013 à Monaco. Il a réuni des acteurs de la société civile et des scientifiques dans le but de rendre accessible à chacune des parties concernées les principales conclusions des travaux de recherche.

Bleu Océan AMAO from Tulipes & Cie on Vimeo.

 

La Fondation Prince Albert II de Monaco est  à l’initiative de la création de l’AMAO (Association Monégasque pour l’Acidification des Océans). 

Sa création effective a été annoncée publiquement par S.A.S le Prince Souverain lors de son discours du 3 décembre 2013 à l'occasion de la réunion de l'Ocean Acidification International Reference User Group.

Les objectifs de l’AMAO sont de communiquer, promouvoir et faciliter des actions internationales sur l’acidification des océans et les autres facteurs de stress globaux sur l’environnement marin. 

Ainsi, l’AMAO s’engage à homogénéiser la communication entre les différentes institutions œuvrant à Monaco contre l’acidification des océans : la Fondation prince Albert II et le gouvernement de Monaco, les laboratoires de l'environnement de l’AIEA, le Centre Scientifique de Monaco et l'Institut Océanographique de Monaco.

De plus elle est composée de représentants de l’Union Internationale pour la conservation de la nature (IUCN) et du Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS) 

Afin de financer des projets destinés à lutter contre l'acidification des océans, l’AMAO est en mesure de collecter des fonds provenant de bailleurs privés. 

Article(s) lié(s)

Chaîne Youtube

Accès membres




Accès Influencers circle




Grace à votre générosité, nous pouvons agir pour l'avenir de notre planète.