flag-français flag-anglais facebook twitter youtubeMonaco Channel

Actualités

Retour à la liste

Visite aux gypaètes dans le Mercantour - 19/06/2017

SAS le Prince Albert II de Monaco, s’est rendu lundi 19 juin, dans le Mercantour, pour observer un gypaèton né il y a quelques mois au creux des falaises, sur les pentes du Col de la Bonette. Le Souverain a pu découvrir le gypaèton au bord de son nid, où l’un de ses parents lui apportait de la nourriture. Le couple parental de gypaètes nouvellement installé est composé d’une femelle dénommée Bellemotte qui a été relâchée dans le Vercors en 2012 et d’un mâle qui n’a pas encore reçu de nom.

Les différentes réintroductions réalisées par le parc national du Mercantour et le Parco Alpi Marritime sont donc couronnées de succès, avec des naissances en milieu naturel et dans les limites du Parc. Un autre couple de gypaètes sillonne les alentours des falaises, non loin de Saint-Etienne de Tinée. Il s'agit de Rocca, le mâle et de Girasol, la femelle. Tous deux ont été respectivement relâchés en 2007 et 2008, en présence du Prince Souverain. Ce couple s'est reproduit avec succès en 2015 et a donné naissance à une femelle nommé Aunos, puis, à nouveau en 2016, avec la venue au monde d’une autre femelle baptisée Tinée.

Mme Colette Fabron, Maire de Saint Etienne de Tinée et M. Jean Pierre Issautier, Maire de Saint-Dalmas-le-Selvage, ont proposé au Prince de choisir lui-même un nom pour ce gypaèton, avec comme seule contrainte que ce nom puisse convenir aux deux sexes, puisqu’à l’heure actuelle, le sexe du rapace n’a pas encore été identifié. SAS le Prince Albert II de Monaco a proposé de le nommer Boussiéyas. Il s’agit du nom du village situé à quelques battements d’ailes du lieu où se trouve le nid.

Cette opération de renforcement de la population de gypaètes est soutenu par la Fondation Prince Albert II de Monaco.

« Outre les travaux communs sur le programme abeilles sauvages, cette journée a été aussi l’occasion d’évoquer des pistes de coopération actuelle et future entre le gouvernement de Monaco, la Fondation Prince Albert II de Monaco et le Parc national du Mercantour. Il y a aussi une réelle envie de partager et d'aller encore plus loin sur le projet de requalification de la vallée des merveilles, en favorisant par exemple la mobilité douce des transporteurs en 4X4 en facilitant leur conversion à l'électrique », a confié Christophe Viret, Directeur du Parc National du Mercantour »

Le Souverain s’est rendu ensuite au sein du gite de Bousiéyas où lui a été présenté la marque « Esprit parc national du Mercantour » qui permet d’estampiller les enseignes des restaurateurs, hôteliers et producteurs artisanaux engagés pour la nature.

 

Photos
Visite aux gypaètes dans le Mercantour
Visite aux gypaètes dans le Mercantour

Chaîne Youtube

Accès membres




Accès Influencers circle




Grace à votre générosité, nous pouvons agir pour l'avenir de notre planète.