Entretien avec Dr. Boris Worm - 15/11/2020

Dr. Boris Worm, Professeur de recherche Killam en Biologie de la Conservation Marine à l'université de Dalhousie et Ambassadeur de l'Ocean Frontier Institute, Directeur Scientifique de l'Ocean School. 

Cette pandémie mondiale de Covid-19 m'a vraiment montré personnellement combien nous sommes tous liés les uns aux autres, comment le sort de chacun d'entre nous - mon sort est lié au vôtre et à celui de tous les autres - comment mes actions/inactions personnelles peuvent contribuer à la santé et au bien-être de ma famille, de ma communauté, voire de ma ville, de mon pays et du monde entier. Ainsi, face à cette pandémie mondiale et à d'autres défis du même genre, nous sommes tous les mêmes et nous ne faisons qu'un.

La pandémie m'a à la fois montré, et je pense à tout le monde, à quel point cela peut être puissant lorsque nous unissons nos forces pour un objectif commun que qui nous estimons tous. C'est aussi vrai lorsque nous luttons contre une pandémie que lorsque nous nous attaquons à d'autres défis mondiaux tels que le changement climatique ou la disparition d'espèces.

Je pense que nous disposons désormais d'un modèle pour faire face à ces changements et pour être productifs face à ces grands défis mondiaux auxquels nous sommes confrontés ensemble. Nous avons le pouvoir de changer ce qui nous entoure si nous travaillons et contribuons, individuellement et collectivement.

Personnellement, je suis convaincu de pouvoir faire une différence pour l'Océan que j'ai étudié toute ma vie. Je peux changer mes habitudes de consommation pour, par exemple, lutter contre le changement climatique ou la pollution plastique dans l'Océan. Mais en même temps, je dois encourager nos chefs d’Etat à faire de même, à travailler ensemble, à pour protéger la santé de l'Océan pour que nous puissions tous en profiter à l'avenir.

Comme pour la pandémie, je pense que le pouvoir réside dans le fait de travailler ensemble et de travailler comme un seul peuple, d'une seule voix, vers un seul objectif.