Premier Conseil d’Administration de la Fondation Prince Albert II - 11/05/2007

Le Conseil d’Administration de la Fondation Prince Albert II de Monaco s’est réuni le vendredi 11 mai, sous la présidence de S.A.S. le Prince Albert II en présence de S.E Bernard FAUTRIER, M. Robert CALCAGNO, M. Tim FLANNERY, M. Henri PROGLIO, S.E. Rubens RICUPERO, M. Klaus TOPFER et M. Stéphane VALERI. Mme Wangari MAATHAI, souffrante, était représentée par Mme Franscesca de GASPARIS. Etaient excusés, S.A.R. Cheikh Tamin Bin Hamad Al-Thani et M. Björn STIGSON.

Le Prince Albert II a indiqué que « ce moment est particulièrement important pour la Fondation car il incarne avant tout notre volonté commune d’agir pour sauvegarder la Planète et de la préserver pour les générations futures».

La Fondation Prince Albert II de Monaco a pour mission d’identifier des projets prioritaires, d’en accélérer la mise en œuvre afin d’obtenir des résultats concrets à travers le monde en faveur d’une gestion durable et équitable des ressources naturelles. Elle s’attaque à trois grandes problématiques : le réchauffement climatique, la perte de la biodiversité et l’accès à l’eau.

Il a ensuite souligné que « la Fondation est un lieu d’échanges, de débats afin d’apporter des solutions applicables immédiatement ».

Cette matinée a permis aux membres du Conseil d’Administration de faire un point précis sur le fonctionnement des différents organes de la Fondation. L’après midi a été consacrée à un premier bilan des projets engagés.
La Fondation a déjà approuvé et lancé neuf projets dans des domaines variés : valorisation énergétique du biogaz à Punta Arenas, recherche sur les biocarburants de 2ème génération, organisation Eco-efficace des Jeux des petits Etats, réintroduction du Gypaète Barbu dans l'arc Alpin, plan de restauration de l'Aigle de Bonelli, conservation de la forêt primaire de Siberut, desalinisation d'eau, sauvegarde des oasis du sud marocain, micro crédit dans le domaine de l'environnement.

Dans le cadre de cette réunion, douze projets, examinés par le Comité Scientifique et Technique, ont été soumis à l’approbation du Conseil d’Administration qui en a retenu 11.

Les travaux se sont conclus par l’examen des différents partenariats à mettre en oeuvre. La Fondation s’est aussi fixée comme ambition d’agir auprès des Etats, des institutions internationales et des leaders d’opinion pour accélérer la prise de conscience et les décisions en faveur du développement durable.

A ce titre, l’implication personnelle du Prince Souverain devrait permettre à cette cause d’avoir une résonance mondiale. Dans chacune de Ses rencontres internationales, le Prince Albert II place au cœur de ses échanges l’enjeu majeur de la protection de l’environnement. Comme ce fut le cas récemment avec Jacques Chirac en février à l’occasion de la conférence « les citoyens de la terre », ou lors de Ses entretiens avec le Président chinois S.E.M. Hu Jintao, avec le Premier Ministre japonais Shinzo Abe en avril, et avec la Présidente de la Confédération Helvétique, Madame Micheline Calmy-Rey en mai.

Pour poursuivre ce travail de sensibilisation, la Fondation Prince Albert II de Monaco a annoncé une présence prochaine dans différents pays du monde.

Le Prince a rappelé que « la Fondation doit servir de guide et proposer des projets à grande visibilité et des actions efficaces».