Conseil d'administration

Le Conseil d’Administration s’assure de la réalisation des objectifs de la Fondation en prenant toutes les mesures nécessaires. Il a pour missions :

  • De veiller au respect des objectifs de la Fondation
  • D’édicter les principes généraux ainsi que les prescriptions nécessaires à l’activité de la Fondation
  • De fixer et d’évaluer le programme d’action annuel
  • De gérer le budget.

Membres du Conseil d'administration

Président

S.A.S. Prince Albert II de Monaco

M. Olivier Wenden

Vice-président et Administrateur délégué de la Fondation Prince Albert II de Monaco

M. Robert Calcagno

Directeur général de l’Institut océanographique, Fondation Prince Albert Ier, Prince de Monaco

Très impliqué dans la protection des océans, cet ancien conseiller au Cabinet de S.A.S. le Prince Albert II de Monaco a exercé les fonctions de Ministre de l'Equipement, de l’Environnement et de l'Urbanisme de la Principauté entre 2006 et 2009. Ses thèmes de prédilection sont notamment les Aires Marines Protégées, la sauvegarde des requins ou encore la préservation des grands fonds marins et des récifs coralliens.

Depuis 2009, M. Robert Calacagno est Directeur Général de l'Institut Océanographique et dirige le Musée océanographique de Monaco et la Maison des Océans de Paris.

Mme Maria Damanaki

Directrice Générale du Programme Océans de The Conservancy

Mme Maria Damanaki dirige une équipe internationale chargée de changer la façon dont les hommes gèrent les océans au sein de l'ONG The Conservancy. L'équipe travaille notamment sur la gestion durable des pêcheries, la protection à grande échelle, et la restauration des récifs coralliens et d’autres écosystèmes. Avec plus de 30 années de service public en Europe, Maria Damanaki a assumé ces quatre dernières années la fonction de Commissaire européenne chargée des Affaires Maritimes et de la Pêche.

Sous sa direction, la Commission européenne est parvenue à ramener la population de poissons à des niveaux plus élevées. Elle a également introduit et mis en place en Europe l’agenda de la stratégie Croissance Bleue des mers et des océans. Maria Damanaki a été auparavant membre du Parlement grec pendant plus de 25 ans. En 1986, elle devient la première femme à être élue Vice-Président au Parlement avant de devenir, en 1990, la première femme à diriger un parti politique en Grèce.

S.E. Bernard Fautrier

Ministre Plénipotentiaire, Conseiller Spécial de S.A.S. le Prince Souverain sur les questions d'environnement

Son Excellence M. Bernard Fautrier débute sa carrière en tant que fonctionnaire au sein du Ministère de l’Économie de la République française et revient à Monaco en 1969. Il est nommé Secrétaire de la Direction de l’Urbanisme, Directeur Général du Département des Travaux Publics, puis Conseiller de Gouvernement (Ministre) pour les Travaux Publics et les Affaires Sociales au sein de l'Administration monégasque (de 1984 à 1995).

De 1995 à 2003, il exerce plusieurs missions diplomatiques. En 2006, il est nommé Ministre Plénipotentiaire, Chargé de Mission auprès du Ministre d’Etat pour le développement durable. A la demande du Prince Souverain, il est également lors de sa création le Vice-Président et Administrateur Délégué de la Fondation Prince Albert II de Monaco et ce de 2006 à 2020. Depuis juillet 2018, il co-préside pour le compte de Monaco l’Initiative Internationale pour les Récifs Coralliens (ICRI).

Il est membre du Conseil d'Administration de l'Institut Océanographique et occupe également la fonction de Président du mécanisme de financement «TheMedFund», visant à développer les Aires Marines protégées de Méditerranée, de «BeMed», une initiative luttant contre la pollution plastique en mer, et du Comité National du Conseil Mondial de l’Energie.

Pr. Tim Flannery

Biologiste, Paléontologiste, Responsable de la première Commission sur les changements climatiques en Australie

En 2005, le Professeur Tim Flannery a été nommé Humaniste Australien de l’année (Australian Humanist Of the Year – AHOY) et en 2007 Australien de l’année.En 2011, il a été fait Chevalier de l’Ordre de Saint Charles. Il est également Membre Fondateur du Wentworth Group of Concerned Scientists, groupe composé de scientifiques, économistes et hommes d’affaires australiens travaillant sur des solutions pour la protection de l’eau, de la terre et de la biodiversité.

Il a été l’un des Administrateur Fondateur de l’Australian Wildlife Conservancy et Membre du Conseil International du WWF. En 2007, il a co-fondé et présidé le Conseil de Copenhague sur le climat, un groupe d’entreprises et de communautés qui a travaillé avec le gouvernement danois lors de la COP15. En 2011, il a également été nommé Premier Commissaire australien au climat, et en 2013 il a créé l’Australian Climate Council, une organisation indépendante à but non lucratif, dont il est aujourd’hui le Conseiller principal. Il est membre du Comité Consultatif du développement durable (Sustainability Advisory Board) de Tata Power (Inde).

M. Bertrand-Pierre Galey

Inspecteur Général des Affaires Culturelles, Ancien Directeur Général du Musée d'Histoire Naturelle

M. Bertrand-Pierre Galey, actuellement Inspecteur Général des Affaires Culturelles, a commencé sa carrière en 1984 au Ministère de la Culture. De 1995 à 2000, il a dirigé la Caisse Nationale des Monuments Historiques (devenue le Centre des monuments nationaux). De 2002 à 2010 il a été Directeur Général du Muséum National d’Histoire Naturelle de Paris. Cet établissement de recherche, de conservation et de diffusion dédié à la connaissance et à la promotion de la biodiversité

fut à son initiative, conformément à une longue tradition de proximité avec la principauté de Monaco, l’un des premiers partenaires scientifiques de la Fondation. Bertrand-Pierre Galey a appartenu dès l’origine à son Conseil Scientifique et technique et a été appelé en 2011 au Conseil d’Administration.

Dr. Paula Kahumbu

Présidente du "Kenyan Conservation NGO WildlifeDirect"

Mme Paula Kahumbu est la Directrice Générale « Kenyan Conservation NGO WildlifeDirect » et, depuis 2014, elle est le fer de lance de la campagne « Hands Off Our Elephants ». Elle est une conservationniste kenyane primée, titulaire d'un doctorat de l'Université de Princeton où elle a étudié l'écologie et la biologie de l'évolution et mené ses recherches de terrain sur les éléphants au Kenya. La carrière du Dr. Kahumbu dans le domaine de la faune et de la conservation s'étend sur 24 ans et pendant cette période, elle a travaillé

pour des organisations gouvernementales et non gouvernementales, pour le secteur privé, a créé un Trust de conservation, et siège actuellement au Conseil d'Administration de Lewa Conservancy. De 2004 à 2007, elle a travaillé pour la société multinationale Lafarge East Africa en tant que Directrice Générale de Lafarge Ecosystems au Haller Park à Mombasa, au Kenya. Plus récemment, le Dr. Kahumbu a été Directeur Exécutif du Kenya Land Conservation Turst (2010-2012), Membre du groupe de travail national sur l'impact des pesticides dans l'environnement et Ministre de l'Agriculture du Kenya (2010-2014).

M. Alain Le Roy

Ambassadeur de France, Conseiller maître honoraire à la Cour des comptes

M. Alain Le Roy, ingénieur diplômé de l’École nationale supérieure des mines de Paris, débute sa carrière au sein du groupe Total en tant qu’Adjoint du Directeur Général Asie pour l’exploration-production. Par la suite, il rejoint la fonction publique pour intégrer un poste de sous-préfet, directeur de cabinet du Préfet d’Eure-et-Loir (1990-1991) avant de devenir sous-préfet d’Avallon (1991-1992). En 1992, il est nommé Chef de cabinet puis Conseiller du Ministre de l’Agriculture français.  M. Le Roy a occupé différentes fonctions au sein de l’ONU : Coordonnateur spécial adjoint à Sarajevo (1995), Administrateur régional au Kosovo (1999-2000) ainsi que Secrétaire général adjoint, chargé des opérations de maintien de la paix (2008-2011).

Après avoir été Coordonnateur national du Pacte de stabilité pour l’Europe du Sud-Est, il est nommé Représentant spécial de l’Union européenne en Macédoine. Au sein du Ministère des affaires étrangères, il a été nommé Directeur des Affaires économiques et financières, avant d’occuper le poste d’Ambassadeur de la France à Madagascar et Ambassadeur chargé du projet d’Union pour la Méditerranée. Anciennement Conseiller maître honoraire à la Cour des comptes, M. Alain Le Roy est actuellement Ambassadeur de France et Envoyé spécial pour l'initiative internationale de réponse au Covid en Afrique. D’autre part, il est Officier de la Légion d’honneur et Ancien membre des Conseils d’administration suivants : GDF, CNES, Villa Médicis et du Conseil de surveillance de l’AFD.

Mme Julia Marton-Lefevre

Membre du bureau exécutif de la Fondation Prince Albert II de Monaco - Ancienne Directrice Générale de l'Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN)

Mme Julia Marton-Lefèvre a été Directrice Générale de l'UICN jusqu'en janvier 2015. Elle a débuté sa carrière internationale en travaillant au PNUE et à l'Unesco à Paris, en tant que spécialiste de programme sur l'éducation environnementale internationale. Au cours de sa carrière, elle a occupé différentes fonctions : Rectrice de l'Université pour la Paix (UPEACE) mandatée par les Nations Unies,

Directrice Générale de LEAD (Leadership for Environment and Development International), Directrice Exécutive du Conseil International pour la Science (CIUS). Elle préside aujourd’hui les Conseils d'Administration de plusieurs organisations : du Prix Tyler pour la réalisation dans le domaine de l'environnement, le Fonds de partenariat pour les écosystèmes critiques et l’Alliance de la Biodiversity International et du Centre International d’Agriculture Tropicale (CIAT). En 2019, elle a été élue par les gouvernements pour représenter la région européenne au sein du Bureau de l'IPBES. Elle est également Membre de plusieurs Conseils d'Administration : de la James Martin School del'Université d'Oxford, du Global Institute of Sustainability (Arizona StateUniversity), du Turkana Basin Institute et de l'Institut du Développement Durable et des Relations Internationales (IDDRI).

M. Heraldo Muñoz

Président du "Party for Democracy" (PPD)

Actuellement Président du Parti pour la Démocratie (PPD), M. Heraldo Muñoz a occupé différents postes au sein du Gouvernement chilien. Entre autres : Ministre des Affaires Etrangères (2014/2018), Ministre Secrétaire Général du Gouvernement, Ambassadeur du Chili au Brésil et Ambassadeur du Chili auprès des Nations unies, où il a présidé le Conseil de Sécurité (Janvier 2004). Auparavant, il a été Sous-Secrétaire Général des Nations Unies, Administrateur Assistant et Directeur Régional pour l'Amérique Latine et les Caraïbes du Programme des

Nations Unies pour le développement (PNUD). En tant que Ministre chilien des Affaires Etrangères, M. Muñoz a mené une action pour la protection des océans, en plaidant pour l'établissement de la conservation des océans comme l'un des 17 objectifs de l'Agenda 2030 des Nations unies et a organisé la conférence "Our Ocean" au Chili. Sous sa direction, le Chili a créé de nombreuses aires marines protégées, ce qui a permis à son pays d'atteindre, en 2018, environ 43 % de la zone économique exclusive chilienne sous protection, contre 4,2 % en 2014.

M. Paul Polman

Chef d'entreprise, militant et co-auteur de "Net Positive".

Paul Polman s'efforce d'accélérer l'action des entreprises pour atteindre les objectifs mondiaux des Nations unies, qu'il a contribué à élaborer. En tant que PDG d'Unilever (2009-2019), il a démontré qu'un modèle multipartite à long terme allait de pair avec d'excellentes performances financières, et a été décrit par le Financial Times comme "un PDG exceptionnel de la dernière décennie". Le nouveau livre de Paul, "Net Positive", est un appel aux armes pour les chefs d'entreprise courageux. Il explique comment créer des entreprises "Net Positive" qui tirent profit de la résolution des problèmes du monde plutôt que de les créer. Il est président d'IMAGINE et de la Saïd Business School, vice-président du UN Global Compact et Leader auprès de la Team B. Paul Polman est également président honoraire de la Chambre de commerce internationale, qu'il a dirigée pendant deux ans.

Mme Sumita Narain

Directrice Générale du "Centre for Science and Environment" et Directrice de la "Society for Environmental Communications"

Mme Sunita Narain travaille au "Centre for Science and Environment" (CSE) depuis 1982. Elle est actuellement Directrice Générale du CSE, Directrice de la "Society for Environmental Communications" et éditrice du magazine "Down To Earth". Auparavant, elle a été Membre du Conseil du Premier Ministre sur le changement climatique et Membre du "National Ganga Basin Authority" présidé par le Premier Ministre, mis en place pour développer des stratégies

M. Björn Stigson

Membre du bureau exécutif de la Fondation Prince Albert II de Monaco - Ancien Président du "World Business Council for Sustainable Development"

M. Björn Stigson a travaillé pendant 25 ans dans un grand nombre d'entreprises mondiales, notamment en tant que Président et Directeur Général du groupe Fläkt, un leader mondial de la protection de l'environnement, mais également en tant que Vice-Président Exécutif de la société d'ingénierie électrique ABB. Björn Stigson est l'Ancien Président du "World Business Council for Sustainable Development" (WBCSD).

Il a siégé au sein de Conseils d'Administration et de Conseils Consultatifs de diverses sociétés, organisations et gouvernements internationaux tels que le Congrès américain, le Gouvernement chinois et le Gouvernement allemand en tant que Président de l'examen par les pairs sur les politiques de développement durable en Allemagne. Il a également été Membre du Conseil des doyens de la Kennedy School à l'Université Harvard. Il a par ailleurs été Conseiller Principal auprès des directeurs de l'IIASA (International Institute for Applied systems Analysis) à Vienne et de l'Académie Royale des Sciences de l'Ingénieur (IVA) en Suède. M. Björn Stigson est aujourd'hui Président de sa propre société de conseil « Stigson & Partners AB ». Il est également Président du Conseil d'Administration de MISUM, le centre d'excellence pour le Développement Durable de l'École d'Économie de Stockholm.

M. Stéphane Valeri

Président du Conseil National de Monaco

Auparavant Conseiller de Gouvernement - Ministre des Affaires Sociales et de la Santé, M. Stéphane Valeri est désormais Président du Conseil National de Monaco. Fondateur de l'Association des Jeunes Monégasques (AJM) et parrain de la Fondation Flavien, qui lutte contre les cancers pédiatriques, M. Stéphane Valeri a également exercé plusieurs fonctions : Attaché de Direction à la Société des Bains de Mer (SBM) de Monaco au service des ventes, puis au service promotion et publicité de la SBM, Président Délégué de Promocom et Président Délégué du Groupe Monaco Communication.

M. Thierry Vandevelde

Délégué Général de la Fondation Veolia

M. Thierry Vandevelde, Docteur ès Sciences et ingénieur spécialiste des questions liées à l'eau, est actuellement Délégué Général de la Fondation VEOLIA engagée dans le développement durable en France et à l'étranger. Auparavant, il a exercé plusieurs fonctions : Responsable de la préservation de l'environnement au sein de la Compagnie Générale des Eaux, Responsable des programmes de recherche, puis Directeur des technologies au sein de la division technique internationale de Veolia Eau.

M. Vandevelde est membre de l'American Water Works Association ainsi que Secrétaire du Comité français du Programme Solidarité Eau (pS-Eau). Il siège, par ailleurs, au Conseil d'Administration de plusieurs organisations à but non-lucratif. Il est chevalier dans l’ordre de la légion d’honneur.

Photo ©Ingenweyen Bruchhaus

Mme Sally Yozell

Senior Fellow et Directrice du programme de Sécurité Environnementale, Stimson Center

Les recherches de Sally Yozell portent sur l'ensemble des menaces environnementales susceptibles de compromettre la sécurité nationale, régionale ou mondiale. Ses travaux portent sur la sécurité de l'océan, la sécurité climatique et la protection de la vie sauvage.


Mme Yozell dirige une équipe d'experts qui explorent les liens entre la protection des ressources naturelles, la criminalité environnementale et les questions de sécurité mondiale afin d'élaborer des stratégies de sécurité permettant de lutter contre la pêche illicite, non déclarée et non réglementée (INN), de déjouer les réseaux d'espèces sauvages illicites et d'accroître la transparence et la traçabilité tout au long de la chaîne d'approvisionnement en produits de la mer. Elle conçoit également des stratégies de résilience innovantes pour faire face aux risques climatiques et océaniques, en particulier dans les villes côtières. Depuis 2017, Mme Yozell exerce un rôle consultatif auprès des gouvernements organisateurs de la conférence annuelle mondiale Our Ocean. Elle et son équipe mènent des recherches et les transforment en actions en impliquant la société civile, les gouvernements et le secteur privé.


Avant de rejoindre l'équipe Stimson, Mme Yozell était conseillère principale auprès du secrétaire d'État, où elle fournissait des conseils et une expertise technique pour faire progresser les politiques américaines sur la scène internationale en matière de protection de l'océan, du climat et de la vie sauvage. Elle a rejoint le Département d'État pour soutenir et gérer les conférences Our Ocean en 2014 et 2016, où ses efforts ont permis de gérer près de 10 milliards de dollars d'engagements de conservation et d'investissements dans les aires marines protégées, notamment l'expansion des îles éloignées du Pacifique, et les monuments nationaux marins Papahānaumokuākea.


Lorsqu'elle était au Département d'État, Mme Yozell a mené des efforts à l'échelle du gouvernement pour lutter contre la pêche INN, notamment en lançant un programme mondial de traçabilité des produits de la mer et en œuvrant à la ratification du Traité d'accord sur les mesures du ressort de l'État du port. Elle a également conçu des politiques avec des partenaires des pays du G-7 pour réduire les déchets marins, et a joué un rôle déterminant dans la stratégie mondiale qui a permis de créer la plus grande zone marine protégée du monde dans la mer de Ross, en Antarctique. En outre, elle a travaillé en étroite collaboration avec la société civile et les partenaires océaniques pour inclure le rôle de l'océan dans les négociations internationales sur le climat.


Auparavant, Mme Yozell a occupé le poste de directrice des politiques et de secrétaire adjointe adjointe aux océans à la National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA). Elle a également travaillé en tant que directrice régionale pour la conservation marine à The Nature Conservancy, a été vice-présidente du groupe des sciences marines appliquées au Battelle Memorial Institute et a travaillé pendant près de dix ans au Sénat américain en tant que conseillère en matière d'environnement et d'énergie auprès du sénateur John Kerry.


M. Yozell est titulaire d'une maîtrise en administration publique de la Kennedy School of Government de l'université Harvard et d'une licence en sciences politiques de l'université du Vermont.