« Grands-mères Solaires » au Burkina Faso

« Grands-mères Solaires » au Burkina Faso

Énergies fiables, durables et modernes, à un coût abordable
 Retour à la liste

Dates / Durée du projet

Janvier 2022 - Décembre 2023 / 2 ans

Domaine(s) d'action :

Développement de l'efficacité énergétique et des énergies renouvelables

Branche :

Monaco

Localisation :

Burkina Faso

Porteur(s) du projet :

Global Green Growth Institute

?

Le projet facilite l’accès à une énergie durable pour 250 000 personnes à travers 250 villages de zones rurales du Burkina Faso, en aidant d’une part à l’installation de systèmes à énergie solaire (batteries et panneaux solaires photovoltaïques), et d’autre part à développer les capacités d’exploitation et de maintenance des systèmes.

Le projet permet de recruter des femmes âgées issues de milieux ruraux et de les former à l’installation, à l’exploitation et à la gestion de systèmes à énergie solaire. La démarche consistant à former des femmes peu ou non alphabétisées (des grand-mères pour bon nombre d’entre elles) pour en faire des ingénieures en énergie solaire a fait ses preuves dans de nombreux pays.

Elles retournent ensuite chez elles pour installer panneaux et batteries solaires, les entretenir et les réparer, changeant les vies dans leurs villages pour toujours. En outre, elles forment d’autres personnes des villages voisins à faire de même.

Selon les prévisions, les populations des zones rurales seront les premières affectées, et le plus durement, par le changement climatique.

Le projet permet :

  1. un changement positif dans le statut des femmes âgées en milieu rural, faisant d’elles de véritables acteurs du développement local ;
  2. la sensibilisation à la nécessité de la lutte contre le changement climatique et de la protection de l’environnement ;
  3. la réduction des inégalités entre milieu urbain et milieu rural et l’amélioration des conditions de vie des foyers bénéficiaires ;
  4. la réduction des inégalités homme/femme dans les zones rurales grâce à l’implication des femmes comme acteurs clés et bénéficiaires du projet ;
  5. l’accélération du développement local grâce un plus grand nombre de femmes actives génératrices de revenus dans les villages.