Actualités

Le nombre des tigres de l’Amour est en augmentation - 11/06/2015

Le tigre de l’Amour, la plus grande des sous-espèces de tigres, est au bord de l’extinction. Au sommet de la chaîne alimentaire des écosystèmes forestiers tempérés dans le bassin du fleuve Amour-Heilong, il pouvait être observé au sein de la Taïga et des forêts boréales de l’est de la Russie, en Chine et sur la péninsule coréenne. Aujourd’hui, son territoire est limité à deux provinces à l’est de la Russie et à la frontière Sino-coréenne. 

Avec le soutien de la Fondation Prince Albert II de Monaco de 2011 à 2013, le WWF a pu mettre en place des actions qui se sont révélées être très positives pour la préservation du tigre de l’Amour. Il s'agit, entre autres, de l'extension et de la désignation de Zones Protégées (ZP), de la réintroduction d'espèces prédatrices ainsi que d’activités de sensibilisation à grande échelle.

Grâce à ces actions, le nombre de tigres de l'Amour recensés dans ces régions a augmenté. Un premier recensement en 2005 faisait état de 423 à 502 tigres de l'Amour en Russie. Les premiers résultats préliminaires du nouveau recensement, qui est actuellement en cours, a dénombré 480 à 540 tigres dont 100 jeunes. Les résultats définitifs seront publiés en Octobre et un autre recensement en Chine est prévu pour cet été.

La Fondation Prince Albert II de Monaco se réjouit de ces résultats positifs et va poursuivre ses efforts en soutenant pour trois années supplémentaires, aux côtés de WWF International, les actions pour la conservation du tigre de l’Amour.

Pour plus d'informations : http://www.fpa2.com/details_projet.php?idprojet=318