Monaco Telecom renouvelle son engagement auprès de la Fondation Prince Albert II de Monaco - 11/12/2020

M. Martin Peronnet, Directeur Général de Monaco Telecom a officiellement renouvelé, ce vendredi 11 décembre, le soutien de l’opérateur monégasque à la Fondation Prince Albert II de Monaco, en remettant à M. Olivier Wenden, Vice-Président Administrateur Délégué, un don de 15 971€ provenant des revenus liés à la dématérialisation de ses factures clients.

D’un commun accord et afin de participer à l’effort de reconstruction suite au passage de la tempête Alex, le montant reversé à la Fondation Prince Albert II de Monaco cette année contribuera principalement à soutenir un projet dans le Parc National du Mercantour. Ce sont deux passerelles de la Vallée de la Roya endommagées lors de cet épisode climatique extrême qui sont ainsi réhabilitées : celle de la Ceva à Fontan et celle de Cabane Vieille sur le circuit de l’Authion (GR52).

Cette intervention sur les ouvrages était de première urgence avant l’arrivée de l’hiver et des chutes de neige annoncées. C’est pourquoi les travaux ont été anticipés à la toute première semaine de décembre afin que les deux ouvrages ne soient pas totalement emportés. Les travaux confiés à un groupement d’entreprises de la Vallée de la Roya sont également un soutien à l’activité économique dans une période peu propice aux chantiers.

« Nous remercions Monaco Telecom pour ce don généreux qui nous permet de mener une première action concrète et immédiate aux côtés de notre partenaire, le Parc National du Mercantour, afin de réparer des dommages causés par la tempête Alex dans l’une des vallées sinistrées. Nous adressons nos pensées sincères à tous ceux qui ont été touchés par cette catastrophe et restons attentifs aux projets environnementaux que nous pourrions soutenir afin de permettre à nos magnifiques vallées de retrouver leur équilibre, à la fois naturel et économique. » a déclaré Olivier Wenden, Vice-Président Administrateur Délégué de la Fondation Prince Albert II de Monaco.

« Nous poursuivons, comme nous nous y sommes engagé, notre soutien à la Fondation Prince Albert II de Monaco en reversant l’ensemble des sommes collectées au titre des impressions de facture papier. Je suis ravi que cette année notre engagement auprès de la Fondation Prince Albert II se concrétise par un projet de réhabilitation dans le Parc National du Mercantour. Une action qui s’inscrit à la fois dans notre politique de responsabilité sociétale et dans notre démarche environnementale. Elle prend ici tous son sens dans la reconstruction de l’écosystème des vallées qui a tant souffert » a souligné Martin Peronnet, Directeur Général de Monaco Telecom

Julie Molinier, Chef Du Service Sensibilisation et Valorisation Du Territoire au Parc National du Mercantour a remercié les deux entités monégasques pour leur soutien, déclarant que « Les interventions réalisées en urgence sur ces deux ouvrages presque neufs puisque réalisés il y a deux ans permettront leur pérennisation, suites aux dégâts que leur avait causés la tempête Alex. D'un côté la déstabilisation de la pile et de l'autre l'engravement de l'ouvrage mettaient en péril la stabilité et la pérennité de ces deux passerelles dans les semaines ou les mois à venir. Les intervention réalisées permettront d'assurer un avenir immédiat à ces ouvrages structurants car ils permettent aux randonneurs de traverser le torrent en sécurité quel que soit le niveau d'eau, tout en assurant la préservation des milieux naturels adjacents, notamment sur les berges, en évitant la divagation des usagers."

Rappelons que chaque mois, Monaco Telecom émet quelques 23 000 factures dont 83% sont aujourd’hui adressées par voie électronique. Cette volonté de réduire la consommation de papier s’inscrit dans le cadre de la politique de responsabilité sociétale et environnementale menée par l’opérateur monégasque depuis plusieurs années et symbolise également leur engagement au travers de la Charte Bois, portée par la Fondation Prince Albert II de Monaco aux côtés du Gouvernement Princier, de MC2D et de l’IMEDD.