Conservation transfrontalière d'habitats et d'espèces vulnérables dans la région frontalière sino-vietnamienne sous l'effet du changement climatique

Le Centre pour la biodiversité et la conservation (CBC, Center for Biodiversity and Conservation) du Musée américain d'histoire naturelle propose une initiative qui protégera les principales espèces menacées de la région du Mékong tandis que les habitats et les menaces évoluent avec le changement climatique. Fondé sur des relations de longue date avec des chercheurs locaux, des ONG, et des partenaires au sein des administrations locales et nationales d'Asie du Sud-Est, ce travail démontrera l'importance d'une gestion concertée, factuelle et transfrontalière de la conservation face à ces bouleversements imminents. Le CBC dirigera une équipe de chercheurs locaux en vue de comprendre les probabilités des risques dus au changement climatique et les menaces en découlant pour un ensemble d'espèces vivant le long de cette frontière, comme le rhinopithèque du Tonkin, le gibbon de Cao-Vit, et la salamandre de Tam Dao.

Le partenariat proposé avec la Fondation Prince Albert II de Monaco fera de cette recherche un outil de modélisation performant pour les décideurs politiques et autres acteurs clés, à utiliser dans la plannification des activités de conservation transfrontalière, tout en assurant un rôle actif des intervenants locaux dans le processus de recherche.

Durée du projet : 24 mois




Localisation: Vietnam / Chine

Vietnam / Chine

Porteur du projet

American Museum of Natural History